Le cirque de Mafate et le thermalisme

Après les Marrons et les chasseurs, ce sont les eaux thermales qui ont attiré l’homme dans le cirque de Mafate. En effet le thermalisme connaît un engouement exceptionnel en Métropole au XIXème siècle, porté par la vague du romantisme. C’est l’époque du développement des établissement thermaux à Hell-Bourg dans le cirque de Salazie et le cirque de Cilaos.

La source sulfureuse de Mafate est située dans la bassin de la Rivière-des-Galets sur la rive gauche du bras principal de cette rivière, un peu au-dessus du bras du Gros-Morne appelé le Bras de Cimendef et du pied du Bronchard; elle sorte sur deux points très voisins d’une fissure, qui s’étend au travers d’un massif compact de roche formé de lave basaltique.

Ilet Mafate

Retour haut de page